Connexion Utilisateurs  Pseudo:   mot de passe:   Inscrivez-vous
  Statistiques du site
 
Connectés la semaine dernière:4
Hommes:636
Femmes:322
Couples de femmes:29
Couples d'hommes:12
Nouvelles photos:0
Utilisateurs en ligne:0

  Dernières Infos
 
1er cas d'adoption intra-mariage homo
19 Oct, 2013


Communiqué de Presse, PARIS, le 18 octobre 2013

L'Adoption c'est fait !!
Les familles homoparentales enfin reconnues en...lire l’article

La violence faite aux enfants GPA doit cesser
08 Oct, 2013

Communiqué de Presse APGL – CNAFAL

PARIS, le 8 octobre 2013

Par ses deux arrêts du 13 septembre...
lire l’article

Toutes les nouvelles

  Témoignages
 
Papa Gay gai

par 

lire l’article
Toutes les histoires

Nos Conseils pour ce projet

Quand on est homosexuel(le) en couple et qu'on a le désir d'accompagner un enfant, de lui transmettre ses valeurs, de participer à son éducation et de lui donner de l'amour, on est confronté à la difficulté (structurelle) de ne pas pouvoir faire un enfant sans faire appel au sexe opposé, sous quelque manière que ce soit.

 

Certaines personnes homosexuelles souhaitent restreindre cet appel au sexe opposé à un don de gamète, de façon à offrir au futur enfant un cadre parental restreint au couple.

D'autres souhaitent que l'enfant bénéficie de l'éducation de tous les géniteurs et de leurs conjoints; il s'agit du contexte coparental, avec deux, trois ou quatre parents intentionnels.

 

Dans cette dernière situation, la coparentalité, il faut alors trouver le couple du sexe opposé qui participera au même projet coparental, prêt à s'engager au moins une vingtaine d'années à partager cette éducation.

 

Il faut surmonter plusieurs difficultés pour réaliser ce projet dans les meilleures conditions.

La première, c'est la recherche d'un couple partenaire. Jusqu'en 2008, des forums Internet lesbiens offraient la possibilité de passer une petite annonce coparentale; mais ces annonces étaient peu consultées.

Ce site de rencontres coparentales est enfin LE site de rencontres dédié à ce projet.

 

La deuxième, c'est la distance géographique. Les mamans et papas se doivent d'être proches géographiquement, si possible dans la même ville; de façon à s'entraider et à partager au mieux la garde de l'enfant, sans se fatiguer dans des heures de transport.

La troisième, c'est le respect envers les autres parents, de façon à ce que l'enfant sente qu'il est aimé dans un contexte apaisé. Cette reconnaissance des autres parents passe par une confiance réciproque, et nécessite de nombreuses discussions préliminaires au projet, propices à l'élimination des malentendus.

 

La quatrième, c'est la gestion des difficultés éventuelles (ratio de la garde entre mamans et papas, place des parents non-biologiques, séparation, mutation professionnelle, désaccords sur l'éducation). Elles doivent être réfléchies avant la naissance et transcrites dans une Charte qui sera enregistrée auprès du Juge aux Affaires Familiales.

Ce site vous propose, en première page, un exemple de Charte de Coparentalité.

 

Enfin, pour partager ses craintes, ses doutes, trouver des réponses à ses questionnements, rien de tel que de participer à une association de personnes ayant eu la même démarche, comme l'APGL (Association des Parents Gays et Lesbiens).

Espérons que ce nouveau site web vous aide à mûrir votre projet et à trouver le couple partenaire pour le réaliser dans les meilleures conditions.

 

 




construit sur la technologie osDate - (c) 2008 O.Caillau, DATASOLVE